" L’histoire du Gabon,c’est aussi mon histoire .
Leur souffrance, c’est ma souffrance."
Ben Moubamba

Ben Moubamba Le Gabon d'Après !

Menu

Vous êtes à la section Articles Bonne Pâques 2020 aux enfants de la Providence !

Bonne Pâques 2020 aux enfants de la Providence !


Système reproducteur

I. Les enfants de la Providence ? Ils ont traversé la « grande épreuve » (Apocalypse 7, 14) de la vie sans emphase et sans clinquant, dans l'exactitude de ce qu'il fallait faire.
 Les enfants de la Providence dont « le front est marqué par le sceau » (Apocalypse 7, 3) sont comme des élus, des âmes choisies par l’Histoire au sein de l’Histoire, pour l’Histoire et non sur la base des naissances chanceuses. D’ailleurs, dans le monde d’après, nous serons surpris de voir « une foule immense que nul ne peut imaginer aujourd’hui, « de toutes nations, tribus, peuples et langues » (Ap 7, 9) c’est-à-dire de tous genres, et, comme l'un des Anciens des textes sacrés, nous nous poserons alors  la question : mais  « ces gens vêtus de robes blanches (blanc comme le jour qui est enfanté par sa sœur   la nuit et non son contraire), qui sont-ils et d'où sont-ils venus ? » (Ap 7, 13). 
Bah Oui, qui sont-ils, ces gens que l'on n'attendait pas, si effacés dans nos réalités habituelles ou qui ne se sont jamais affichés dans nos partis politiques, nos églises, nos religions et nos sectes ou autres associations ? 
Il se trouve que ce sont les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux, ceux qui n’ont pas tiré le bon numéro au grand lotto de l’univers ... eh ouais, ceux que les gens qui ont de l’intuition qu’un autre monde est possible, les fameux serviteurs du Roi dont le Christ a parlé et qui ont été ramassés sur les routes de la vie presque par hasard et dans les jardins (Lc 14, 23), sur les chemins et les places (Mt 22, 9), et qui sont devenus finalement les vrais héritiers de l’Eternité, les convives du repas célébrant les noces du fils d’un Roi, c’est-à-dire, les invités au repas de la compréhension des mystères et de la science. Rien à voir avec les 70 vierges ou avec les banquets de Bacchus arrosés aux vins  de table ou autres mets terrestres !


II. Les enfants de la Providence ? Ce n’est plus seulement des « spermatozoïdes chanceux »,  disais-je, en bonne santé, riches, blancs et beaux ou belles. 
Les invités au banquet de l’intellect, de la compréhension des mystères et de la science, venus des bas-fonds du monde, c’est certain que ceux-là, qui se sont hissés au sommet par la détermination et au moyen de la Providence, ils n'auront plus soif, n'auront plus faim, ne seront plus brûlés par ignorance, car le soleil de l’Intellect essuiera toute larme de leurs yeux, leur vision sera donc clair dans un âge post-religieux mais éminemment spirituel.
Les enfants de la Providence ? Ce sont également ces femmes et ces hommes qui demandent, eux aussi, à Osiris, au Christ, à l’Elu : « Quand donc nous est-il arrivé de te voir affamé, assoiffé, étranger ou nu, malade ou prisonnier et de t'avoir nourri, désaltéré, accueilli ou vêtu, soigné ou visité ? ». En un mot, de servir les principes et donc les vérités éternelles ?
Ils s'entendent répondre alors : « Chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. » (Mt 25, 40.), c’est-à-dire, chaque fois que vous avez fait progresser la réalité, ne fut-ce qu’un peu, par vos décisions. 
Ainsi les uns et les autres sont unis dans ce que le philosophe tchèque Jan Patocka appelle « la solidarité des ébranlés », ceux que l'on peut appeler aussi les Justes, ou les hommes de la fraternité universelle.

III. Les enfants de la Providence ?  Ce sont ces « gens sans intérêt » en apparence mais seulement en apparence dont l'apôtre Paul dit que, sans être des personnes parfaites, ils ont pratiqué naturellement les choses de la spiritualité véritable, qu'ils ont d’abord conscience de l’âme qui est en eux-mêmes, eux qui n'ont pas forcément de religion, montrant ainsi que le travail fourni par la Providence universelle sous la forme de lois naturelles est inscrite dans leur coeur (Rm 2, 14-16).
Voilà pourquoi, Ils ont traversé la « grande épreuve » (Ap 7, 14) de la vie sans emphase et sans clinquant, dans l'exactitude de ce qu'il fallait faire.
Tour à tour, ils ont été la personne laissée à demi-morte sur le bord du chemin et celui qui l'a relevé (Lc 10, 29-37), celui qui était paralysé et ceux qui l'ont porté (Lc 5, 17-26), la brebis égarée et le berger qui l'a cherchée (Lc 15, 4-7), le fils qui était mort et est vivant, le père qui l'avait perdu et l'a retrouvé (Lc 15, 32).
Les enfants de la Providence ? Ce sont celles et ceux qui n'ont pas calé devant la méchanceté ou bien l'adversité. Ce sont aussi ceux qui ont succombé dans la faiblesse, et sur qui l’Eternité s'est penchée. 
Ceux qui ont espéré contre toute espérance, et ceux que l'amour a conduits à leur perte et qui sont tombés de très-haut et ont souffert de mille morts.
Ceux qui aimaient les autres « à perdre la raison », sans être forcément compris de leurs semblables, malgré les déceptions et les trahisons, allant jusqu'au pardon. Celles et ceux qui, en dépit de tout, sont demeurés dans l'amour et qui, pour cela, connurent une grande Paix intérieure, « puisqu’auprès du Seigneur est la grâce et l’abondance du rachat (psaume 129) ».
Bonne Pâques 2020

Imhotep B. Ben Moubamba

Créé le: 14 avril 2020

Share on Twitter

Les 5 derniers articles

Gabon - Réinventer la maternité / Être mère c’est plus que porter un enfant !

Gabon - Réinventer la maternité / Être mère c’est plus que porter un enfant et...

lire la suite >>
Auteur: Ben Moubamba Imhotep B.
Créé le: 07 juin 2020


La légende du Minotaure et les morts 31 août 2016 au Gabon !

La légende du Minotaure, les morts 31 août 2016 au Gabon, la sorcellerie politique et le sacrifice des innocents...

lire la suite >>
Auteur: Ben Moubamba Imhotep B.
Créé le: 30 mai 2020


Héé Dieu les Gabonais ... c’est quoi ces enfants de la malédiction ...?

Héé Dieu les Gabonais ... c’est quoi ces enfants de la malédiction ... ces fils et ces filles de...

lire la suite >>
Auteur: Ben Moubamba Imhotep B.
Créé le: 25 mai 2020


En 2016, je ne suis pas rentré dans le ventre de la Bête pour me faire digérer !

Dahomey = dans le ventre du python ! En 2016, je ne suis pas rentré dans le...

lire la suite >>
Auteur: Ben Moubamba Imhotep B.
Créé le: 06 mai 2020


La Cellule du Grand Nord démasquée !

La Cellule du Grand Nord (CGN) enfin démasquée par la PJ ! Ils ont brûlé la tribune présidentielle du...

lire la suite >>
Auteur: Ben Moubamba Imhotep B.
Créé le: 01 mai 2020